L’évaluation en détail

Education et formation

Outre l’évaluation des qualifications nationales, une clé de conversion pour les établissements d’enseignement européens garantit que soient également reconnues les formations qui n’ont pas été suivies avec succès en Suisse.

Voici un aperçu de la matrice de classification et d’évaluation:

Matrice de classification et d’évaluation

Expérience professionnelle

Un autre volet essentiel de l’analyse de base est l’évaluation et l’appréciation de l’expérience professionnelle pratique. Une pondération des différents postes professionnels est effectuée en fonction du profil professionnel et de la catégorie professionnelle. La clé de calibration représente la pertinence de l’activité selon «Core Informatics».

Chaque activité professionnelle est clairement assignée à un profil d’emploi des professions des TIC. Ce profil est utilisé comme valeur initiale pour analyser l’activité professionnelle.

La classification d’un profil d’emploi unique repose sur la question suivante: «Quel est le degré d’implication du titulaire de l’emploi dans la planification et le développement d’un produit TIC (logiciel, matériel, infrastructure)?»

La valeur calculée est extrapolée pour chaque année professionnelle et additionnée en fonction de la durée de l’emploi. Il en résulte un calcul de la valeur ponctuelle individuelle.

Exemple de calcul «Reto, 52 ans, architecte TIC»

Formation continue

Dans le troisième volet de l’analyse de base, la formation continue suivie par le candidat est intégralement incluse dans l’évaluation. Il est essentiel de savoir où et avec quels contenu, durée et degré la formation individuelle s’est déroulée. S’il est impossible de classer automatiquement une formation, nos experts chevronnés se chargeront du classement individuel.